DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE
(CLASSIQUE ET DME)

Vous souhaitez accompagner votre bébé de façon positive dans sa découverte des aliments solides.

Vous souhaitez vous assurer que son alimentation lui apporte tout ce dont il a besoin et dans les conditions adéquates.

  • Qu’est-ce-que la diversification alimentaire ? À quoi ça sert ?

La diversification alimentaire est une étape clé dans la vie d’un bébé.

C’est le moment où il découvre les aliments autres que le lait (maternel ou infantile). Cela sert à l’habituer à manger autrement, à découvrir de nouvelles textures et saveurs et donc à développer ses goûts. Cela permet également d’habituer progressivement son système digestif et son système immunitaire afin d’éviter notamment les allergies.

 

  • Quand et comment mener la diversification alimentaire ?

On recommande de débuter la diversification alimentaire entre 4 et 6 mois, en introduisant un nouvel aliment à la fois, avec au moins 3 jours d’écarts entre deux nouveaux aliments. Mais attention, certains aliments ne doivent pas être introduits tout de suite, car très allergènes !

Dans la diversification classique, les aliments sont soit très murs soit bien cuits et toujours mixés au début. Puis on fait évoluer les textures ainsi que les quantités.

Cependant, cette méthode de diversification n’est pas la seule.

Il existe également la diversification alimentaire menée par l’enfant (DME).

diversification-menee-par-enfant-DME
  • Qu’est-ce-que la DME ?

La Diversification alimentaire Menée par l'Enfant (DME) est une méthode de diversification alimentaire particulière qui s'inscrit dans le principe de la motricité libre. Elle repose sur deux principes :

- on présente directement des morceaux, sans passer par l’étape des purées et compotes ;

- bébé se débrouiller seul.

 

Bien sûr, on ne donne pas une carotte crue entière à bébé tel quel ! Il y a des règles à respecter et des pré-requis.

 

La DME présente plusieurs avantages, dont :

- un meilleur développement de la motricité fine ;

- un développement des sens plus aiguisé ;

- une plus grande curiosité ;

- un meilleur apprentissage de la satiété, évitant ainsi la surcharge pondérale ;

- un risque plus faible de néophobie alimentaire et de refus alimentaire vers 2/3 ans…

  • Pourquoi être accompagné∙e pour mener la diversification alimentaire (classique ou DME) ?

Vous l’aurez compris, la diversification alimentaire nécessite quelques connaissances. Alors, avant de se lancer dans la diversification alimentaire (classique ou DME), il convient donc de s'informer auprès de professionnel∙le∙s formé∙e∙s à ce sujet : diététicien∙ne, pédiatre, sage-femme, puéricultrice…

Cela vous permettra également d’être plus serein∙e.
 

Spécialiste de l'alimentation des touts-petits, de la diversification alimentaire et notamment de la DME, mon rôle est d’accompagner les parents, futurs parents ou autre public dans cette aventure.

Pour mettre en place agréablement et en toute sécurité la diversification (classique et DME), nous verrons notamment ensemble :

- les principes de bases de la diversification alimentaire ;

- les besoins nutritionnels et la digestion de bébé ;

- l’évolution de bébé : ses capacités et ses besoins

 

Je serai bien sûr là également pour répondre à vos peurs (fausses routes, étouffement…).

DME